Concursul de limba franceza

3x puncte

categorie: Franceza

nota: 9.88

nivel: Facultate

. Les longs bahuts* cires, les longues tables lisses luisaient a peine. Il faisait frais et doux. Dehors s'etendaient des prairies placides. Les ruisseaux qui les arrosaient etaient de ceux qui se laissent commander et qu'une main d'enfant detourne. Ils portaient mes vaisseaux et faisaient tourner mes moulins. Les boeufs, les bonnes betes, lentement me tiraient le long des chemins, comme un roi fa[...]
DOWNLOAD REFERAT

Preview referat: Concursul de limba franceza

. Les longs bahuts* cires, les longues tables lisses luisaient a peine. Il faisait frais et doux. Dehors s'etendaient des prairies placides. Les ruisseaux qui les arrosaient etaient de ceux qui se laissent commander et qu'une main d'enfant detourne. Ils portaient mes vaisseaux et faisaient tourner mes moulins. Les boeufs, les bonnes betes, lentement me tiraient le long des chemins, comme un roi faineant, juche sur les gerbes. Le chien courait pour mon plaisir. J'etais heureux enfin. Tout m'aimait.

Ma tante m'appelait .Il y avait une bonne douzaine de maisons sur ce secteur de la colline; on devinait vaguement les nervures des tout-a-l'egout* qui serpentaient a fleur de terre comme des racines. Quelques metres plus loin, le sentier passait sous un blockhaus de ciment; un escalier raide descendait au fond d'un puits et en remontait charge d'une chaude odeur d'excrements. Adam et Michele contournerent l'edifice sans se rendre compte de quoi il s'agissait.

Il crut, plus simplement, que c'etait une de ces villas modernes et se demanda comment les proprietaires pouvaient accepter de vivre dans le voisinage d'une telle puanteur.Le soleil avait entierement disparu lorsqu'ils atteignirent l'extremite du cap. La, il ne restait plus aucune trace du sentier; il fallait sauter d'un bloc de rocher a un autre, presque au niveau de la mer, avec une seule moitie de ciel au-dessus de la tete, l'autre moitie etant cachee par le surplomb de la colline.

En sautant d'un peu trop haut, Michele se tordit le pied et ils s'assirent tous les deux sur une dalle de roc, pour se reposer. Ils fumerent: lui deux cigarettes, elle une seule.
A quelque cent metres du rivage, un grand poisson avanca, son corps cylindrique et noir surnageant a demi. Adam dit que c'etait un requin, mais ils ne purent etre certains, parce qu'a cause de la nuit qui approchait, ils ne purent distinguer si l'animal avait des ailerons ou non.
DOWNLOAD REFERAT
« mai multe referate din Franceza

CAUTA REFERAT

TRIMITE REFERAT CERE REFERAT
Referatele si lucrarile oferite de E-referate.ro au scop educativ si orientativ pentru cercetare academica.